Jour : 28 janvier 2019

Non intégration dans le Corps : 22 notaires comptent mener le combat

Le Collectif des notaires admis au concours d’accès à la profession dénonce leur non intégration dans le corps. En conférence de presse ce matin, ces notaires au nombre de 22, comptent organiser des actions pour mener ce combat à bien : des sit-in devant le secrétariat général du gouvernement ou encore brûler leurs diplômes devant le palais.

Compte rendu Seynabou Gaëlle DIONG



Le Journal De 13h Abdoulaye Sakou FAYE Du 28 Janvier 2019



DER : Plus de 800 personnes de Pikine et Guédiawaye bénéficent de 2 milliards de financement

Plus de deux milliards de FCFA décaissés ce samedi par la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide à Pikine et Guédiawaye. Plus de 800 personnes ont bénéficié de ce financement. Une façon de rendre opérationnel l’autonomisation des jeunes et des femmes du département. Cependant, le Directeur Général de la DER a exhorté les bénéficiaires à bien travailler afin de pouvoir rembourser.

Compte rendu Maty Sarr NIANG




Invité du jour : Le notaire Me Abdoulaye Dièye sur le métier de notariat

Le notariat, un métier qui marche bien au Sénégal, selon Me Abdoulaye Dièye. Le notaire d’affirmer qu’ils sont beaucoup plus sollicités dans le domaine de l’immobilier ou de la création de société. Le paiement du notaire est fixé par un décret signé en 2006 qui régit tout le fonctionnement du notariat.

Suivons les explications du notaire Me Abdoulaye DIEYE joint au téléphone par Aminatou DIALLO



Revue de presse économique du 28 Janvier 2019 – Mame Ndiouga Ndiaye



Le Journal Du Monde Seynabou DIALLO Du 28 Janvier 2019



Le Journal du dimanche Abdoulaye Sacou FAYE du 27 Janvier 2019



RENDEZ VOUS DES JEUNES ENTREPRENEURS DU 26 01 2019 – INVITE : NATHALIE ET COUMBA GUEYE

Le rendez-vous des jeunes entrepreneurs, une émission qui éveille votre génie créateur et qui vous permet de comprendre que tout le monde a la possibilité de créer sa propre entreprise, même si on a jamais été à l’école, même on a pas fait des études très poussées ou même si on est issu d’une famille modeste. Le but de l’émission c’est d’inciter les jeunes à entreprendre, à oser créer au lieu de de mettre la faute sur l’état.
Sur ce nous contribuerons à la réduction du taux de chômage et lutter contre l’immigration clandestine et la fuite des cerveaux. Donc tous les samedis de 10h 30mn à 11h 30mn animatrice: Bineta BAH