Mangue : La campagne de commercialisation n’a pas été bonne, selon les vendeurs du marché Sandiniéry

La commercialisation de la mangue tire à sa fin. A Sandiniéry où on débarque toute sorte de fruits, commerçants et vendeurs estiment que la campagne n’a pas été bonne cette année. Du coup, ils achètent la mangue à 300 où 350 francs prix bord champ au lieu de 150 francs auparavant. Cependant, ces commerçants vendent les mangues à moindre coût pour éviter les pertes qui peuvent découler des difficultés à conserver le fruit.

Reportage Christiane Claire GOMIS