Dépollution de la Baie de Hann : Les 125 milliards mobilisés risquent d’être retirés

Les 125 milliards mobilisés pour la dépollution de la Baie de Hann risquent d’être retirés par les bailleurs, c’est l’avis de l’environnementaliste Bassirou Ndiaye de la Mairie de Hann Bel Air. Selon lui, le dossier est pendant devant la justice depuis des mois et l’ONAS ne mène pas la bataille pour aider la population qui souffre de cette Baie sale. La mairie dégage sa responsabilité sur la gestion de la taxe municipale collectée au niveau des pêcheurs évaluée à des millions par jour pour le nettoiement de la Baie. Elle pointe du doigt le GIE interprofessionnel chargé d’informer les pêcheurs sur la gestion de ces fonds collectés.
Reportage Maty Sarr NIANG