Mois : décembre 2019

Mouvement d’humeur des travailleurs de la SDE : Le gouvernement qualifie d’illégale leur grève et menace

Le gouvernement qualifie d’« illégale » la grève déclenchée par l’Intersyndicale des travailleurs de la SDE pour exiger l’augmentation de leur part de 5 à 15% dans le capital de la nouvelle société d’affermage de l’eau. Mieux, il fait aussi d’« actes de sabotage » destinés à perturber la distribution normale de l’eau et prendre les populations en otage. Dans un communiqué, il met en garde les travailleurs menacés de répondre de leurs actes «répréhensibles».
Aminatou DIALLO pour plus de détails



Invité du jour : Abdou Sané, géographe environnementaliste sur la dégradation des sols

Le Sénégal reste exposé à la dégradation des sols et à l’appauvrissement des terres arables dans un contexte de célébration aujourd’hui de la journée mondiale des sols. Selon le géographe environnementaliste, les eaux salées contribuent négativement à la salinisation des sols. Abdou Sané de préciser que l’érosion côtière et certaines pratiques humaines pourtant déconseillées accentuent la dégradation des sols. Conséquence, faible production agricole et risque d’insécurité alimentaire.
Propos recueillis par Sadio SYLLA



Invité du jour : Massamba Mbaye, assureur

Certains barèmes du secteur de l’assurance sont obsolètes. Depuis 1976, ils sont restés inchangés. La refonte des textes est au menu d’un atelier de 5 jours à Dakar regroupant les acteurs de l’assurance et l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers. L’assureur Massamba Mbaye confirme cet état de fait et affirme par ailleurs que cette situation a des conséquences énormes sur les indemnités de réparation.
Il est joint au téléphone par Seynabou DIALLO



Revue de presse économique du 05/12/2019



REVUE DE PRESSE ECONOMIQUE DU 04 DECEMBRE 2019 – AMY DIALLO



LE JOURNAL DU MONDE ANNA LOUISE SARR DU 04 DECEMBRE 2019



Bilan de la campagne de recensement des acquisitions des terres à grande échelle

Plus de 700 cas de problèmes fonciers ont été identifiés à travers les 44 départements du pays et plus de 4 millions d’hectares accordés. Résultat de la campagne de recensement des acquisitions des terres à grande échelle au Sénégal présentée ce matin au cours d’un atelier. Pour une mise à jour régulière de cette étude sur les acquisitions des terres à grande échelle, des besoins spécifiques ont été soulevés par les initiateurs notamment le Cadre de Réflexion et d’Action des Organisations de la Société Civile sur le Foncier.
Compte rendu Maty Sarr NIANG



Invité du jour : Secrétaire exécutif du Club des Investisseurs Sénégalais (CIS)

Accéder au marché national, aux investissements privés et impulser un débat économique au Sénégal, telles sont les missions que s’est assigné le Club des Investisseurs Sénégalais (CIS). Pour leur Secrétaire exécutif, l’émergence économique du pays passe nécessairement par ce qu’il appelle le triangle de la prospérité. Ce qui inclut un secteur privé performant, un consommateur contribuable et un Etat qui joue pleinement son rôle. Dr Abdourahmane Diouf s’exprime en marge du lancement à Dakar des Jeudis du Club des investissements Sénégalais.
Il est joint au téléphone par Seynabou DIALLO



Invité du jour : Alla Dieng, Secrétaire exécutif de l’Unacois/Yessal

Allé Dieng, Secrétaire exécutif de l’Unacois/Yessal est l’invité du journal. Au menu de cet entretien, la décision d’investir dans les unités de stockage de produits horticoles. L’effectivité de ce projet est prévue pour le 2ème trimestre de 2020.
Nous l’écoutons au micro de Mbayang COR



La dette du Sénégal est soutenable si elle est bien utilisée, selon Hyppolite d’Albis, membre du Cercle français des économistes

La dette est soutenable si elle est bien utilisée. C’est l’avis de Hyppolite d’Albis. Ce membre du Cercle français des économistes et cofondateur du forum affirme que la dette du Sénégal est soutenable. Cependant, il recommande à l’Etat d’investir de façon coordonnée pour la rentabilité. Prenant part au forum international de Dakar sur le thème « Développement durable et dette soutenable, trouver le juste équilibre » ouvert ce matin, l’économiste préconise à l’Afrique de doubler des efforts d’investissements dans les secteurs prioritaires tels que l’agriculture, le transport et l’eau.
Hyppolite D’Albis est interrogé par Aminatou DIALLO