Catégorie : Santé

Invité : Oury Ka Ba, Secrétaire Général du Collectif des Établissements de Santé

L’audit général des écoles de formation en santé suit son cours. Commandité par le Chef de l’Etat depuis juin 2022, la Secrétaire générale du Collectif des Établissements de Santé informe que la cartographie des établissements de santé est déjà faite et que les outils d’audit sont également conçus. Oury Ka Ba qualifie cet audit de bonne chose en ce sens qu’il va contribuer à assainir et améliorer la qualité de l’enseignement supérieur. Il va aussi permettre de passer en revue les programmes, les stages, les infrastructures et le niveau des étudiants, entre autres.
Elle est interrogée par Aminatou DIALLO

Tabagisme : Le Forum Civil plaide pour une augmentation de la taxe

De 23% actuellement, la taxe sur le tabac doit être portée à 50%. Plaidoyer du Forum Civil lors de l’atelier de renforcement de capacité des journalistes sur l’impact de la taxation du tabac sur les politiques de santé au Sénégal. ses membres espèrent ainsi que cela permettra de réduire de manière considérable le nombre de fumeurs qui tourne autour de 500 mille au Sénégal.
Écoutons sur le sujet Abdoul Malicky BOUSSO du Forum Civil au micro d’Aminatou DIALLO

Invité : Dr Ousseynou Sarr, Oncologue radiothérapeute sur le tabagisme

Avec 8 millions de décès enregistrés par an dans le monde, le tabagisme, principale cause de mortalité évitable selon l’Oncologue radiothérapeute à l’hôpital Dalal Jamm. Dr Ousseynou Sarr de signaler qu’il est aussi le premier facteur de risque de cancer. Par ailleurs, il annonce que le Sénégal gagne seulement 22 milliards FCFA de recettes fiscales et en perd 50 à cause de la vente illicite de tabac.
Il est interrogé par Aminatou DIALLO

Santé : Le Sénégal doit penser à des alternatives de financement

Il faut dès à présent penser à des alternatives de financement de la santé. Recommandation faite par l’Expert communautaire consultant et spécialiste en stratégie de financement. Lors du face-à-face du CNLS à la presse, Babacar Thiam, a signalé qu’à défaut, le Fonds Mondial pourrait se retirer. Situation qui pourra impacter l’accès aux services médicaux, au dépistage. Elle pourra aussi remettre en cause les objectifs fixés à l’horizon 2030 par le Sénégal pour éliminer le VIH, la tuberculose et le paludisme.
Propos recueillis par Oumy DIOP

Maladies non transmissibles : Les enfants à bas âge plus touchés

Au Sénégal, 45% des décès sont liés à des maladies non transmissibles. Révélation faite par le Pr Amadou Gallo Diop à l’ouverture de la 6ème édition du Forum Gallien. D’après ce membre du Comité scientifique dudit forum, les enfants à bas âge sont plus touchés par ce phénomène. Par ailleurs, il alerte sur l’utilisation précoce des téléphones portables par les enfants. Cette rencontre a pour thème « Maladies non transmissibles : l’Afrique en lutte ».
Compte rendu Oumy DIOP

Octobre rose : 2.000 bons de mammographie octroyés à des femmes atteintes de Cancer

La 14ème édition d’Octobre rose a démarré hier. Occasion choisie par la Ligue Sénégalaise de Lutte contre le Cancer (LISCA) de plaider pour la gratuité des soins auprès des autorités. Pour la présente édition, la sensibilisation continue avec 2.000 bons de mammographie aux femmes atteintes de cancer. D’après sa Présidente, 10.000 autres femmes peuvent bénéficier d’un dépistage à travers cette campagne. Dr Fatma Guenoune ajoute par ailleurs que le cancer du col de l’utérus tue plus que les autres formes de cancer.
Reportage Oumy DIOP

Maladie du coeur : 42,7% des sénégalais souffrent de cette pathologie

Célébration ce 29 septembre de la journée mondiale du cœur. Au Sénégal, 42,7% de la population souffrent de la maladie du cœur. Les spécialistes alertent sur cette pathologie dès l’enfance afin de prévenir les attaques cardiaques et les maladies cardiovasculaires. Interpellées sur ce sujet, les populations affirment que le manque d’activité physique, le tabac et la mauvaise alimentation figurent parmi les facteurs de risques. « Les environnements sains pour notre cœur » est le thème de cette édition 2023.
Reportage Seynabou Gaelle DIONG

Invité : Marie Rosalie Ngom, Directrice de l’ICAMO (Institution de Coordination de l’Assurance Maladie Obligatoire du Sénégal)

Marie Rosalie Ngom est l’invitée du journal. La Directrice de l’Institution de Coordination de l’Assurance Maladie Obligatoire du Sénégal (ICAMO) revient dans cet entretien accordé à Seynabou Diallo sur le financement du 2ème plan stratégique de développement 2023-2027. Ce plan dont le financement est estimé à 1 milliard de FCFA entend œuvrer sur plusieurs chantiers notamment l’amélioration des relations entre les IPM et les acteurs de l’offre pour une gestion efficiente des soins.
Suivons leur entretien

Invité : Mballo Dia Thiam, Secrétaire Général de l’Alliance And Geusseum

Interpellé sur cette journée de port de brassard rouge du Collectif des contractuels du Sénégal, Mballo Dia Thiam informe qu’ils sont en négociation avec les autorités et que bientôt une issue heureuse sera trouvée à cette solution. Le Secrétaire Général de l’Alliance And Geusseum, responsable des membres de ce collectif informe que ses membres ont déjà perçu dans un premier temps une augmentation de 25 mille francs de prime de risque.
Il est interrogé par Seynabou Gaelle DIONG

Invité : Dr Amadou Mbaye Diouf, Médecin-Chef de District de Thiès sur les cas de Chikungunya au Sénégal

Après Kédougou avec ses 47 cas de Chikungunya, Thiès vient d’être touché par cette maladie avec un nouveau cas enregistré. Information donnée par le Médecin-Chef de District de Thiès. Dr Amadou Mbaye Diouf de signaler que cette maladie qui touche principalement les articulations provoque également des douleurs invalidantes. Ainsi, il conseille aux populations de porter des habits longs pour éviter les piqures de moustiques et l’élimination des places d’eau.
Propos recueillis par Seynabou Gaelle DIONG

YouTube