Catégorie : Santé

Vaccin Covid 19 : Les Sénégalais relèvent un manque de communication

Pas d’informations claires, pas de vaccination, s’offusquent bon nombre de Sénégalais. Selon nos compatriotes rencontrés à la Place de l’indépendance, il y a beaucoup de zones d’ombre autour des différents vaccins contre le coronavirus. Tous unanimes, ces Sénégalais demandent à l’Etat de mieux communiquer sur les vaccins et les potentiels effets dans le futur.
Micro-trottoir réalisé par Sadio SYLLA



Hausse des cas de COVID 19 : Dr Mouhamed Ly remet en cause les tests de dépistage

Malgré l’état d’urgence assorti de couvre-feu, les cas de contamination de la covid 19 augmentent. Dr Mouhamed Ly remet en cause les tests de dépistage. Le spécialiste en santé publique se pose la question de savoir si on a les outils nécessaires pour évaluer les actions menées pour vaincre la maladie.
Nous l’écoutons au micro de Seynabou DIALLO



Invité : Ahmed Sarr, Président de l’Association des hémodialysés et insuffisants rénaux du Sénégal

La Covid 19 à l’origine des problèmes d’acquisition de kits des hémodialysés dans les centres de traitement. Des propos du Président de l’Association des hémodialysés et insuffisants rénaux. Ahmed Sarr dénonce cette situation qui perdure toujours au grand dam des hémodialysés.
Il est joint au téléphone par Mbayang COR



Invité : Mballo Dia Thiam, SG de l’Alliance And Geusseum pour leur implication dans la campagne de vaccination

Implication des acteurs de la santé à la campagne nationale de vaccination, plaidoyer de l’Alliance And Geusseum. Leur Secrétaire général accuse les autorités de mauvaise gestion et menace de boycotter cette campagne en cas de non implication dans le processus.
Mballo Dia THIAM au téléphone de Mbayang COR



Pas de seconde vague de Coronavirus, rassure le ministre de la santé

Il n’y aura pas de seconde vague de Coronavirus, selon les recherches reçues au ministère de la santé. Cependant, Abdoulaye Diouf Sarr appelle la population à plus de vigilance et à toujours respecter les mesures édictées.
Abdoulaye Diouf SARR



Cancer : Plus de 1.800 nouveaux cas chaque année au Sénégal, selon la Présidente de la LISCA

Plus de 1.800 nouveaux cas de cancer du sein attendus chaque année au Sénégal avec plus de 800 nouveaux décès. Des chiffres avancés par la présidente de la Ligue Sénégalaise contre le Cancer. Selon Dr Fatma Guenoune, cette situation s’explique par l’arrivée tardive des malades dans les structures sanitaires. Pour cette année, la LISCA compte, dans le cadre de la campagne de l’Octobre Rose, accompagner plus de 100 malades chaque jour pour une meilleure prise en charge dont le coût est évalué entre 300 et 500 mille.
Dr Fatma GUENOUNE jointe au téléphone par Oumy DIOP



Invité du jour : Cheikh Mbacké TIine, Délégué du personnel de Médis

Les travailleurs de Médis Sénégal saluent la volonté du Chef de l’Etat d’atteindre la souveraineté nationale dans l’industrie pharmaceutique. Cependant, il invite les autorités à passer au concret car malgré la consigne donnée par le Chef de l’Etat pour la reprise des activités de Médis Sénégal depuis juillet, rien n’est encore fait. Cheikh Mbacké Tine estime que pour l’atteinte de cet objectif de souveraineté nationale, il faut au préalable améliorer l’existant. D’ailleurs, il signale que le Chef de l’Etat a annoncé l’ouverture de 4 usines pharmaceutiques à Diamniadio. Le Délégué du personnel de Médis signale une rupture de paracétamol actuellement dans le marché.
Cheikh Mbacké TINE est au téléphone de Anna Louise SARR



Invité : Cheikh Seck, Président de ASKIR sur la journée mondiale de la kinésithérapie

Journée mondiale de la kinésithérapie, une célébration timide au Sénégal. Le Président de l’Association des Kinésithérapeutes et Rééducateurs souligne les manquements du sous-secteur de la santé. En dépit des recommandations de la CEDEAO, notre pays tarde dans la mise en œuvre des mesures. Conséquence, le Sénégal a moins de 60 techniciens, a déclaré Cheikh Seck au micro de Issa DIAL



Sidya Ndiaye, vice-président, présente le plan de riposte de And Geusseum

Préavis de grève, port de brassards rouges, tenue d’un point de presse dans les jours à venir, c’est le plan de riposte de And Geusseum. Son vice-président dénonce la provocation dont les agents de santé subissent liée à des manquements. Pour Sidya Ndiaye, le gouvernement est tenu pour responsable de tout mouvement d’humeur.
Sidya NDIAYE est au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Aminata Sall Diallo, Coordonnatrice du Programme National de Lutte contre les Hépatites

Célébration ce 28 juillet de la journée mondiale de lutte contre les hépatites. Au Sénégal, le nombre de personnes atteintes de cette maladie a diminué. De 17% en 1999, le taux de prévalence est de 9% en 2020, a indiqué la Coordonnatrice du Programme National de Lutte contre les Hépatites. Selon Pr Aminata Sall Diallo, ce résultat est obtenu grâce au taux de couverture vaccinale estimé à plus de 90% et au coût du traitement qui est de 5 mille francs par mois et par malade.
Suivons les explications de Aminatou Sall DIALLO au téléphone de Aminatou DIALLO