Pénurie de carburant de pirogue : Bientôt un retour à la normale mais de manière progressive

Le manque d’essence dont ont été victimes depuis deux mois les pêcheurs est causé par l’abandon de la production d’essence par la SAR au profit de produits noirs pour répondre aux besoins de la SENELEC surtout en diésel. Dans un communiqué, le Comité national des hydrocarbures signale que désormais la SAR va privilégier la production d’essence ordinaire pour un meilleur approvisionnement de la pêche artisanale. Le Comité et la SAR promettent un retour à la normale mais de manière progressive. Car les camions citernes devant ravitailler les quais de pêche pourraient avoir des problèmes pour respecter les délais.

Maty Sarr NIANG