Jour : 12 juin 2018

Sur un effectif de 24.715 enfants âgés de 5 à 17 ans, 20,8% travaillent dans le monde

Ils sont 215 millions d’enfants économiquement actifs dans le monde. Au Sénégal, leur participation s’est amplifiée. Selon les dernières enquêtes, sur un effectif de 24.715 enfants âgés de 5 à 17 ans, 20,8% travaillent. La journée mondiale de la lutte contre les pires formes de travail des enfants célébrée aujourd’hui, a été l’occasion pour les acteurs d’informer et de sensibiliser l’opinion pour une meilleure appropriation de cette lutte.

Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



Filière avicole : Un secteur à 150 milliards de chiffre d’affaire et plus de 50 mille emplois

Depuis la fermeture des frontières en 2005, la filière avicole est à l’origine d’un chiffre d’affaire de 150 milliards et plus de 50 mille emplois. La révélation est du secrétaire général du ministère de l’élevage. Pour Ousseynou Sakho, les acteurs de la filière gagneraient à aller se former pour gagner en compétitivité durable. D’ailleurs, il précise que l’Etat est disposé à les accompagner dans la création d’un centre de formation de plus de 11 spécialités.

Je vous propose de l’écouter au micro de Seynabou Diallo



Korité 2018 : Le marché sera bien approvisionné en poulets, selon l’Interprofession Avicole du Sénégal

Le marché sénégalais est approvisionné à hauteur de 11 millions de poulets pour satisfaire la demande en cette veille de Korité. Selon l’Interprofession Avicole du Sénégal, le poulet sera disponible pour la Korité. Face à la presse ce matin, son Président a révélé que cette performance résulte de la bonne organisation et de la professionnalisation de la filière.

Compte rendu Seynabou DIALLO



Invité du jour : Cheikh Oumar Sy, Coordonnateur du Collectif des usagers de l’autoroute à péage

Le Collectif des usagers de l’autoroute à péage salue et qualifie de 1ère victoire la décision prise par les autorités d’accélérer la finalisation du processus de renégociation des tarifs de l’autoroute avant fin juin. L’ancien député Cheikh Oumar Sy dit attendre des autorités et d’Eiffage sur le niveau de réduction de ces tarifs. En attendant, il propose une réduction de moitié de ces prix, la suppression de certains points de tarification et l’installation de tickets à l’entrée afin que les usagers paient la distance parcourue.

Il est joint par Anna Louise SARR