Jour : 5 juin 2018

Signature d’un arrêté créant le Comité de pilotage pour la reconstruction du marché Sandaga

Le ministre du commerce a signé ce matin à Dakar un arrêté créant le Comité de pilotage pour la reconstruction du marché Sandaga. Un plan architectural sera remis au Président de la République d’ici fin juin et les travaux vont bientôt démarrer. Le ministre du commerce a rencontré ce matin les commerçants de ce marché pour recueillir leurs avis.

Ecoutons le Directeur du commerce intérieur Ousmane Mbaye au micro de Oumar BALDE

Rappelons que le marché Sandaga a été ravagé par un incendie en 2013 causant ainsi d’énormes dégâts



Production et distribution des sachets plastiques : L’ONG Green Sénégal déplore la lenteur dans l’effectivité de l’interdiction de la loi

L’ONG Green Sénégal déplore la lenteur dans l’effectivité de l’interdiction de la loi sur la production et la distribution des sachets plastiques. Elle entend jouer sa partition dans la lutte contre la pollution plastique en prônant la sensibilisation et l’assainissement. Des matériels sont octroyés à des GIE de nettoiement par Green Sénégal dans ce cadre.

Plus d’éclairages avec Marie André Ndoye la Chargée de communication jointe au téléphone par Aminatou Diallo



Ramadan : Les vendeurs de poulets installés au marché de Tilène se frottent les mains

Les vendeurs de poulets ont le vent en poupe en cette période de ramadan. Au marché Tilène, les commerçants peuvent écouler entre 100 et 200 poulets par jour. Cette embellie s’explique par le prix qui tourne, selon eux entre 2500 et 3500 francs. Pour les ménagères, c’est une aubaine comparée à la viande de mouton et de bœuf plus couteux.

Reportage Seynabou Gaelle DIONG



Journée mondiale de l’environnement : Les citoyens invités à changer de mentalité

Ce 5 juin est célébrée la journée mondiale de l’environnement sur le thème : « Lutter contre la pollution par les plastiques à usage unique ». Interpellés sur le sujet, ces Sénégalais estiment que pour combattre ce fléau, les citoyens doivent changer de mentalité. D’autres plaident pour l’interdiction de sa fabrication par les usines pour préserver l’environnement. Comme alternative au plastique, certaines stations d’essence utilisent les sachets en carton plus économiques et plus conformes à la loi.

Reportage Christiane Claire GOMIS



Invité du jour : Cheikh Fofana, Directeur adjoint de l’environnement et des établissements classés

« Combattre la pollution plastique non aux plastiques à usage unique », c’est le thème de la journée mondiale de l’environnement célébrée ce 5 juin à Tivaouane. Au Sénégal, en dépit de l’existence d’une loi portant interdiction de la production, de l’importation, de la détention et de l’utilisation des sachets en plastiques de faible micronnage, les sachets plastiques restent toujours de mise, reconnait le Directeur adjoint de l’environnement et des établissements classés. Selon Cheikh Fofana, le ministère travaille sur le décret d’application dans lequel des caractéristiques techniques pour la fabrication des sachets seront définis. Toute importation de sachet en plastique reste cependant soumise à une autorisation et respecte les normes de 30 microns.

Il est joint au téléphone par Aminatou DIALLO